Lebensfreunde Togo

L'achat du deuxième taxi

L'achat du deuxième taxi

À long terme, nous voulons parvenir à l'indépendance financière des orphelinats par rapport aux dons. Un premier pas vers cet objectif est notre projet de taxi, qui a débuté en juin 2015 :

 

L'idée

Notre comité a eu l'idée suivante : l'orphelinat loue une voiture à un chauffeur de taxi. Avec le loyer, elle peut couvrir ses dépenses, par exemple pour la nourriture. Comme il n'y a pratiquement pas de transports publics au Togo, le besoin de taxis est très élevé. Et, la location de voitures privées comme taxis est une pratique courante.

Le projet est durable car des économies sont mises de côté mensuellement pour acheter une nouvelle voiture après la durée du projet estimée ou en cas de perte de la voiture. En outre, un montant mensuel de la location de voiture est versé dans un fonds de dépannage privé pour pouvoir subvenir aux frais des pannes éventuels.

Le premier taxi

Depuis juin 2015, grâce à nos donateurs*, notre premier taxi - une Opel - est en route pour l'orphelinat. Elle a été louée par M. Kodjo Nayo et a été conduite sur la route entre Atakpamé et la capitale togolaise Lomé. Grâce à la location, l'orphelinat a obtenu un revenu hebdomadaire d'environ 55 €. Cependant, les revenus ont varié en raison des pannes de taxi.

D'un point de vue organisationnel, le projet s'est avéré bien réalisable, mais l'Opel d'occasion était vieille et sujette à des pannes. Pour cela nous avons vendue l'Opel au bout de deux ans en faveur d'un taxi de meilleure qualité.

Le chauffeur, notre comité et l'orphelinat

Le chauffeur de taxi paie le loyer de la voiture à notre comité, qui est composé d'amis de Lioba Meyers et de Felice Hellweg. Le comité fait ensuite les courses et les emmène à l'orphelinat. Nous pouvons ainsi nous assurer que l'argent est réellement utilisé à bon escient. Le comité reçoit de notre part une indemnité pour son travail. Il est payé par les membres de notre association. Les enfants de l'orphelinat profitent donc à 100% de vos dons.

 

Notre deuxième taxi

Depuis septembre 2017, notre deuxième voiture - une Toyota - est en circulation au Togo. Felice était au Togo pendant cet été. Avec notre comité, elle a acheté et mis en service le taxi. Avec un expert, les membre du comité ont sélectionné la voiture au port de Lomé. Chaque jour, des voitures d'occasion de différents pays européens arrivent au port de Lomé. Notre Toyota vient d'Allemagne, mais c'était une coïncidence. La sélection au port est assez grande. Après quelques heures, ils avaient trouvé la bonne voiture. Mais il a fallu encore deux jours pour que nous puissions prendre la voiture avec nous. Compte tenu du grand nombre de voitures qui sont achetées chaque jour au port, il faut parfois attendre jusqu'à une semaine avant que tous les papiers soient prêts et que la voiture puisse quitter la zone portuaire. Ainsi vu, nous avons eu de la chance.